Petite ville, Grand renom

Résidence d’écrivain

 Dessin chateau 128_93

 

Qu’est-ce que la résidence d’écrivain

Le principe de la résidence d’écrivain consiste à offrir un hébergement à un écrivain désireux de poursuivre son oeuvre, tout en collaborant à une animation littéraire avec le concours du Centre National du Livre.
Châteldon a privilégié un partenariat écrivain-école, permettant ainsi aux enfants de créer et imaginer à travers les mots et les textes.
La durée d’une résidence est en moyenne de trois mois.
La municipalité de Châteldon tient à remercier la Fondation Josée et René de Chambrun pour la mise à disposition de l’ancienne pharmacie comme lieu d’accueil.


Troubs

Auteur illustrateur retenu en 2014,  Jean-Marc Troubet alias Troubs.
Dessinateur voyageur depuis vingt ans,  il est intervenu à plusieurs reprises à l’école George Sand dans le cadre d’un projet artistique.Sa venue a coïncidé avec le rendez-vous des Carnets de Voyage de Clermont-Ferrand dont il est a été lauréat du Grand Prix 2014 pour son dernier ouvrage :Va’a. Une saison aux Tuamotu.

http://troubs.fr/

Montage expo Troubs


Rémi Stéfani

En 2011 Rémi Stéfani est venu en résidence à Chateldon
Auteur jeunesse.
Il a occupé  la résidence  située dans l’ancienne pharmacie, place Jean Jaurès, ce fut pour lui l’occasion de faire avancer ses projets et de découvrir la région.
Après avoir conçu des dizaines de films publicitaires, il a souhaité inventer des histoires plus longues et personnelles et a édité plusieurs romans pour adolescents.

Rémi Stéfani qui vit habituellement à Saint Cloud en région parisienne est venu chercher l’inspiration dans nos paysages du Livradois Forez. Il a travaillé à un nouveau roman qui débute au néolithique.
« C’est exactement l’endroit que j’imaginais avec des montagnes traversées par des rivières dans un mélange de forêts et de plaines, et la chaîne des puys dans le lointain qui trace une ligne bleutée… » a t-il confié à un journaliste de La Montagne.


Christine Flament

En 2010 Christine Flament a été le 10ème écrivain en résidence à Châteldon
Auteur-illustratrice jeunesse.
Depuis quelques années, Christine Flament mène un projet qui a pour ambition de découvrir, et faire partager, différentes facettes des régions de France et leurs habitants. Elle a travaillé à Châteldon à la réalisation d’un carnet, grâce aux dessins et aux écrits réalisés sur place,  portant sur le monde agricole. L’objectif étant de montrer comment on vit et on travaille dans les fermes, des plus grandes aux plus petites, de la culture intensive à la culture bio, en passant par le maraichage, la vigne, l’élevage, les céréales, tout ce que nous retrouvons dans nos assiettes en ayant bien souvent perdu le lien avec ces gens qui nous nourrissent.
Son dessin rapide, ses expériences écrites à la hâte, ou au contraire, ses écrits descriptifs et soignés, portent à la découverte de l’autre.
Depuis Juin 2012 Christine Flament s’est installée à Châteldon et y a ouvert un atelier où elle organise des cours et des stages de peinture et d’aquarelle.

http://christineflament.blogspot.fr/

 


Marie Diaz

En 2007 ; Auteur Illustratrice

Elle a signé son 1er contrat d’illustration avec les Editions Magnard en 1996 pour le roman d’Alain Venisse, ‘Le caméscope fantôme’. Par la suite, elle fait un 1er grand vol dans l’édition en 1998 avec « Flanagan et la baleine », 1er album écrit et illustré, né d’un voyage familial en Irlande et de la rencontre avec une vertèbre de baleine surnommée O’Timmins.
En 1998, elle fait aussi sa 1ere animations dans des classes suite au salon du livre de Montbrison dans la Loire organisé par Danièle Latta. Elle fait par la suite de nombreux romans jeunesse aux Editions Magnard, du Bastberg.
Elle participe à de nombreux salons du livre jeunesse et rencontres vivantes et rassurantes de d’autres auteurs-rêveurs. Elle a aussi une ambition démesurée car elle aimerait pouvoir continuer à vivre en faisant son métier, écrire et dessiner, transmettre le plaisir et la liberté de partir dans l’imaginaire.
Sa technique utilisée pour ses illustrations est l’acrylique.

http://mariediazillustratrice.blogspot.com/


Françoise Richard

En 2006, auteur jeunesse, conteuse.

Françoise Richard est formatrice à l’activité de conteur et à l’écriture du conte depuis 1985. Elle aime faire des aller-retours entre son travail d’auteur et celui de conteuse, parce que l’oralité n’est pas morte, et parce qu’il faut préserver la liberté qui est celle de l’imagination.


Ephémère

En 2005, auteur et illustrateur.

Son projet en venant en résidence d’écrivain à Châteldon était d’écrire et d’illustrer un roman jeunesse fantastique nommé « La Maison Biscornue ». Il est important également de signaler, qu’il est revenu à l’automne suivant en «candidat libre»pour écrire la suite de « Milo Forest », ouvrage réalisé à Châteldon.


Christianne Veschambre

En 2003, elle écrit des livres qui travaille sur le monde intérieur et se présente comme « le journal de bord d’un poète».

Elle anime des ateliers d’écriture.

Elle a publiée plusieurs ouvrages et a été publiée dans plusieurs revues, elle a par ailleurs, fondée et co-dirigée la revue Land de 1981 à 1984 et crée en 1995, la revue Petite avec Florence Pazzotu


Noëlle Audejean

En 2001, 

« En Auvergne ! Moi dont l’arrière grand-père était forgeron à Châtel Montagne, dont le père fut maire de Saint-Clément, et qui possédait, il y a encore deux ans une maison équidistante de ces deux villages sis en montagne bourbonnaise.
Ces Bois Noirs d’Auvergne que je célébrais dans un Premier Songe* commençaient-ils par trop à me manquer ? Aurais-je été mystérieusement entendue ?

Ecrivaine ! Je me garderais bien de contrôler une telle appellation. J’écris certes, et je lis beaucoup, intensément. J’écris parce que je lis, parce que j’ai lu. Quand je ne suis pas cachée derrière mes livres à lire ou à écrire, je tente de faire partager mon engouement pour les mots car, nous le savons, Un mot peut en cacher un autre ».


Jean-Marc Ligny

Jean-Marc Ligny est né à Paris en 1956, a poursuivi des études secondaires qui l’on mené jusqu’au bac. Passionné très tôt de science-fiction, il se consacre à l’écriture dans ce domaine dès 1976. Sa première nouvelle est publiée chez Denoël en 1978, son premier roman, Temps Blancs, paru l’année suivante, sera remarqué par la critique et lui vaudra un passage à l’émission Apostrophe. Il s’installe en 1985 en Bretagne près de la mer afin de se consacrer exclusivement à l’écriture. Aujourd’hui, il a écrit une trentaine de romans, dont une dizaine pour la jeunesse, ce qui l’amène à intervenir fréquemment en milieu scolaire. Ses sources d’inspirations sont très variées et vont de la politique au fantastique en passant par l’histoire, l’ésotérisme et la musique. 


Jean-Pierre Spilmont

En 2000, 1er écrivain à avoir inauguré la résidence d’écrivain

Né en 1937, Jean-Pierre Spilmont vit en Savoie, ’’un pays’’ qu’il décrit avec passion dans des ouvrages documentaires et qu’il a mis en scène dans son dernier roman ’’ La traversée des terres froides’’. Lauréat de la Fondation de France, il a reçu le prix du livre d’histoire de la société des Gens de Lettres. Il est essentiellement un écrivain de pièces de théâtre, il a obtenu une bourse du Ministère de la culture en 1994, et de poésie. Mais il a également écrit des romans et des dramatiques radio.